Les fabricants cherchent à vendre toujours plus par des moyens contestables

 L’obsolescence programmée est désormais une infraction punie de deux ans de prison et 300.000 euros d’amende.

L’obsolescence programmée  qui à pour but de réduire volontairement la durée de vie d’un produit et inciter le consommateur à le racheter ou racheter un nouveau modèle est enfin un délit prévu dans la loi sur la transition énergétique qui vient d’être votée.

Zero Wast France le mouvement prônant une société à zéro gaspillage et le zéro déchet explique que la définition reste vague et qu’il faudra une jurisprudence pour la faire progresser.
Et si on simplifiait la question en étendant la garantie constructeur obligatoire à 10 ans ? disons 5 ans pour commencer. Sur le plan technologique il n’y a aucun problème, les objets seront même moins cher à produire vu qu’aujourd’hui tous les constructeurs en sont à faire des efforts d’imagination pour affaiblir certaines pièces qu’ils produisent il feront donc des économies de ce coter
Le véritable enjeu est l’emploi. La surproduction actuelle aide à maintenir des emplois. Est-ce une bonne solution ?
La réponse est non, 1000 fois non cette solution nous entraîne vers une destruction de plus en plus rapide de la planète. STOP !
La supreme urgence est donc de travailler à construire une société ou le travaille devient rare pas de gaspiller toujours plus.
A suivre…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s